Inspiration beauté à travers le web

La clarinette, mon instrument à vent préféré qui ne me quitte presque jamais !

J’ai eu la chance de grandir auprès d’un grand-père musicien. Dès que j’ai été en âge d’apprendre le solfège et à jouer d’un instrument à vent, il a été mon professeur. Et cela a duré plus de 15 ans. Cela nous a permis de nouer une belle relation papi-petite fille, avec beaucoup de complicité et de tendresse. Grâce à lui, je sais très bien jouer de la clarinette. Si j’avais été plus appliquée dans mon apprentissage, j’aurais pu entrer au Conservatoire. Mais je préférais que cela reste un plaisir. Et aujourd’hui, je garde précieusement sa collection d’instruments en bois et en cuivre. Quand je vais le voir dans sa maison de retraite, j’en prends toujours un avec moi pour lui jouer quelques morceaux. Souvent, il s’agit de ma clarinette que j’adore.

Un objet qui me rappelle mon enfance et mon grand-père

En fait, cet instrument à vent de la famille des bois est un cadeau de mon papi pour mon 15ème anniversaire et j’y suis très attachée. D’ailleurs, je l’emporte presque tout le temps quand je pars en vacances, en week-end ou si je vais chez des amis. En fait, pour moi, c’est un peu comme un doudou. Cela me rassure lorsque je sais qu’elle se trouve dans mon sac. Et puis j’en joue assez souvent, même si ce n’est que 10-15 minutes. J’essaie de m’entraîner tous les jours pour ne pas perdre mes connaissances et les développer. Et puis, cela m’évoque tellement de bons souvenirs avec mon papi. Il y a aussi ses cuivres qui me font penser à lui et que je conserve précieusement chez moi.

Jouer pour me détendre, me changer les idées et me divertir

Quand j’ai besoin de me vider la tête et de passer un bon moment, je prends un instrument à vent en bois ou en cuivre et je joue plusieurs morceaux. Les effets sont immédiats. Je me sens mieux, plus détendue et heureuse. C’est aussi efficace qu’une séance de sport. Et lorsque je vais rendre visite à mon grand-père, je m’entraîne toujours quelques minutes avant pour être sûre de réussir mon morceau. Je prends aussi un second instrument à vent afin que nous puissions jouer ensemble. Et souvent, des résidents viennent nous écouter ce qui me réjouit car je sais que cela fait vraiment plaisir à mon papi.

Laisser une réponse

*