Inspiration beauté à travers le web

De nouvelles genouillères et chevillères pour compléter ma trousse de soins !

genouillere-chevillere-trousse-soins-sport-basketCette semaine, j’ai fait du tri dans mon armoire à pharmacie et dans la trousse qui m’accompagne lors de mes entraînements de basket-ball. En effet, sans m’en rendre compte, au fur et à mesure des années, des maladies, des rhumes et des petits bobos, j’ai accumulé énormément de médicaments et d’accessoires pharmaceutiques. Bien sûr, certains me sont indispensables comme mes genouillères, coudières et chevillères. Faisant régulièrement du sport et du basket, il vaut mieux que j’en ai toujours sous la main. Cependant, certains produits étaient périmés comme des cachets contre la fièvre ou des sirops. Donc il devenait nécessaire de faire du rangement !

Une vie parsemée de petits bobos et de blessures

Je suis très sportive et … maladroite ! Par conséquent, il m’arrive régulièrement de me blesser bêtement, en jouant ou dans la vie de tous les jours. Par exemple, lors de mes premières vacances au ski avec mon mari, j’ai descendu une piste qui n’était pas du tout à mon niveau. Bien sûr, cela s’est terminé par une chute mémorable, une jambe plâtrée et des béquilles. C’est aussi pour cela que je dois souvent porter ce type de genouillères. Et lorsque je sens que cette vieille douleur se réveille un peu trop, j’ajoute également une chevillère idéale pour le basket. Je précise que ces conseils me viennent d’un kiné et de mon médecin traitant. Et quand la douleur est forte, je m’arrête de jouer et je me repose quelques jours.

Bien trier et s’équiper, mes conseils !

Tout d’abord, il faut savoir que les médicaments peuvent être recyclés auprès des pharmaciens. Qu’ils soient périmés ou non, utilisés ou non, il est possible de les rapporter en pharmacie. Donc, surtout ne les jetez pas !
Ensuite, faites le point sur vos besoins. Si vous avez souvent des maux de tête ou de dos, conservez quelques boîtes de paracétamol ou d’ibuprofène. Si, comme moi, vous êtes fragile du genou, gardez une genouillère.
Puis, constituez une petite trousse de secours ou de premiers soins avec, notamment, un antiseptique, des pansements, des compresses stériles, des bandes extensibles, des gants à usage unique, des ciseaux à bouts ronds et les médicaments que vous prenez quotidiennement (si vous suivez un traitement). Et si vous faites souvent du sport, pensez aussi à ajouter des équipements paramédicaux comme une chevillère. Cela peut toujours servir. D’autant que sur Internet, il est possible d’en acheter en quelques clics, avec ou sans lacets par exemple, et à des prix abordables.

Laisser une réponse

*