Inspiration beauté à travers le web

S’offrir une jolie petite maison de vacances en bois … dans la prairie !

fabricant-maison-bois-prairieCes dernières années, les maisons en bois sont très à la mode. On en voit de plus en plus, aussi bien en ville qu’à la campagne. Plus abordables financièrement qu’un logement « classique », elles sont aussi plus respectueuses de la nature. Et si ces constructions nous viennent des pays du Nord, moi, elles me font penser à La Petite Maison dans la prairie, ma série préférée quand j’étais petite. D’ailleurs, j’ai toujours rêvé d’avoir un chalet en bois. Et cette année, j’ai enfin pu réaliser mon souhait !

Faire confiance à un constructeur expérimenté

En grandissant, j’ai cessé de regarder cette série à la télévision mais mon rêve est resté, secrètement enfoui au fond de moi. Puis un jour, j’ai logé dans un gîte qui était aménagé dans une maison en bois. Et là, ce désir est remonté à la surface et depuis, j’avais très envie d’en faire construire une. J’ai fait des recherches sur ce logement, sur les démarches à effectuer, sur le coût, l’entretien et j’ai contacté plusieurs fabricants. Finalement, j’ai choisi un professionnel spécialisé dans ces constructions, qui possède de l’expérience et une bonne réputation. Après lui avoir demandé un devis et avoir discuté avec lui de mes envies, je lui ai confié mon projet.

Choisir le modèle et son aménagement

Je ne l’ai pas précisé mais ce chalet est destiné à être un lieu de vacances. Il sera situé dans le Jura, entre campagne et montagne, pas très loin d’une rivière, au cœur d’une vaste prairie. En somme l’endroit idéal pour se reposer, passer de bonnes vacances et se ressourcer. Pour ce projet qui me tient tant à cœur, j’avais quelques exigences. J’en ai discuté avec ce fabricant de maison en bois et ensemble, nous avons dessiné les plans de mon logement. Cela m’a permis de choisir la disposition des pièces, la surface habitable et les options. Normalement, le chantier sera terminé à la fin de l’été, ainsi, je pourrai aller passer quelques jours dans mon petit nid en septembre. Si vous saviez comme j’ai hâte !

Laisser une réponse

*